Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Collège-Lycée privé sous contrat Notre Dame de la Compassion- Pontoise et Jouy le Moutier

Historique

 

 

 

 

 

 

Mère Saint Louis, fondatrice de la congrégation des sœurs de la Charité de Saint Louis, née marie Louise Elisabeth de Lamoignon, comtesse Molé par son mariage.

 

Sœurs de la Charité Saint Louis

 

   Vous êtes responsables : du soin de leur esprit, du soin de leur cœur, du soin de leur corps. A l’instruction, vous devez encore joindre celle qui leur est nécessaire pour être utiles à la société dont elles sont membres, dans la classe où la divine providence les a placées. Rien de votre part ne doit être négligés pour développer leur intelligence, ouvrir leur esprit à la lumière, former leur raison 

Marie Louise Elisabeth de LAMOIGNON nait à Paris le 3 octobre 1763. En 1779, elle épouse François-Edouard MOLE comte de Champlâtreux. Cinq enfants naissent dans ce foyer mais trois mourront en bas âge. La Révolution Française n’épargne pas la famille : François-Edouard est guillotiné le 20 avril 1794.
C’est très jeune que Marie Louise Elisabeth apprit à servir et à respecter les pauvres, en visitant enfant, et plus tard avec son mari, des familles indigentes, à Paris.
L’abbé de Pancémont décèle en elle un charisme de fondatrice. Elle accepte alors de fonder à Paris un monastère qui allierait contemplation et service de la charité, en venant en aide aux femmes fragilisées par la Révolution
En 1803, ses enfants établis, elle quitte Paris pour Vannes dans le Morbihan répondant  à la demande de Monseigneur de Pancémont devenu évêque. Il confie à celle qui deviendra Mère Saint Louis, l’éducation des fillettes pauvres et désœuvrées errant sur les bords du port. La congrégation des Sœurs de la Charité de Saint Louis nait alors le 25 mai 1803 à Vannes et    ouvre alors des écoles gratuites à leur intention, puis un internat.
En 1808, Mère Saint Louis fonde à Auray une seconde maison de charité dans l’ancien couvent des cordelières. Elle n’aura de cesse d’accueillir les plus démunis.
Son état se détériore et Mère Saint Louis meurt en 1825 à Vannes. Toute la ville lui rendra hommage.
Mère Saint Louis a été béatifiée la 27 mai 2012, sur l’esplanade du port de Vannes, en la solennité de la Pentecôte.

Aujourd’hui, sa mission éducative est poursuivie

Aujourd’hui encore, fidèles au charisme reçu de l’Esprit et légué par Mère Saint Louis, les sœurs poursuivent l’œuvre d’éducation et de charité dans dix pays sur trois continents
Leur participation à la mission éducative de l’Eglise conduit à travailler au développement intégral de la personne, portant une attention particulière aux jeunes, aux femmes et aux personnes qui vivent des situations  difficiles

L’établissement notre dame de la Compassion

L’établissement s’inscrit dans le temps. Il évolue au gré des mutations sociales et éducatives mais ses valeurs sont restées les mêmes depuis sa création par Mère Elisabeth Molé : 

Une éducation au service des hommes, Une éducation dans la Vérité, Il revient à chacun d’entre nous, d’éveiller les énergies, de les entretenir, de les encourager.