Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Lycée professionnel Lycée professionnel

Lutte contre les inégalités sociales et les discriminations

Les élèves du lycée Notre Dame de la Compassion à Jouy le Moutier se sont engagés cette année à mener des actions autour de la lutte contre les discriminations et les inégalités sociales.
Ce projet est né du programme scolaire des séries SPVL (Services Proximité et Vie Locale), et s’accompagnera tout au long de l’année de plusieurs actions de sensibilisation et mobilisation de tous les élèves.

DISCRIMINATION DES PERSONNES HANDICAPEES

  • Le 15 octobre, toutes les classes professionnelles se sont mobilisées contre la leucodystrophie en participant à la « Dictée d’ELA ». Les professeurs et les élèves ont pu, après le visionnage d’un clip vidéo, échanger et permettre à ce que chacun puisse faire poser un regard plus juste sur les personnes handicapées.
  • Avec le même objectif, c’est cette fois tous les élèves du lycée qui se sont rendus le 05 décembre, à la Clé pour l’Autisme, afin de participer à une « Expo Vente » organisée par les le C.I.T.V.S (Centre d’Initiation au Travail et la Vie Sociale). Ils ont pu y découvrir des compositions florales, des bijoux réalisées artisanalement par des personnes en situation de handicap.

DISCRIMINATION PAR LE SEXE

  • Le 18 novembre, Marie BALIGAND, Manon FOURNET et Camille LEFRANC, alors en PFMP dans l’association « Du Côté des Femmes », sont intervenues auprès d’élèves de premières pour débattre autour des inégalités entre les femmes et les hommes. L’idée était de faire réfléchir et agir nos jeunes élèves à partir de « clichés » trop répandus dans notre société actuelle. Entre autre, le fait que les hommes peuvent avoir plus de droits ou d’avantages que les femmes (salaires, statut au travail, au sein du foyer familial…).

DISCRIMINATION DES PERSONNES RENCONTRANT DES DIFFICULTES FINANCIERES

Les Restos du Cœur, la Banque alimentaire, le Secours Catholique et bien d’autres organismes de distributions de produits de premières nécessités ont commencés, fin novembre, leurs collectes.

  • Le 22 novembre, M. Paul BENEZECH, une élue de la mairie de Vauréal, accompagnés par Anissa ARIF (TSPVL) ainsi que d’autres responsables de la Maison de Quartier l’AGORA (Vauréal) qui ont présentés à toutes les classes, l’actions à laquelle l’établissement voulait s’inscrire.
  • Du 25 au 29 novembre, une collecte de produits alimentaires et de d’hygiènes a été réalisée, dans le but d’approvisionner « L’Epice Et Riz » solidaire de Vauréal.

A la fin de la semaine, plusieurs élèves se sont rendus sur place pour livrer tous les biens récoltés.